Principe de fonctionnement


 

La chaudière à condensation a pour particularité de récupérer la chaleur latente de la vapeur d'eau contenue dans les produits de combustion du gaz naturel.

Dans une chaudière "classique", y compris dans une chaudière basse ou très basse température, il y a des pertes thermiques car les fumées et la vapeur d'eau contenue dans ces fumées s'échappent dans l'atmosphère.

Au contraire, les chaudières à condensation récupèrent une partie de cette énergie en condensant la vapeur d'eau des fumées d'échappement.
La vapeur d'eau traverse un échangeur condenseur : la vapeur se transforme en eau et libère de la chaleur qui est transmise au circuit d'eau chaude de l'habitation.

 

Des économies d’énergie


Une chaudière à condensation permet d’augmenter le rendement de 20% en moyenne par rapport à une chaudière standard.
Elle permet de réaliser 30% d’économies d’énergie par rapport à une chaudière de plus de 15 ans, 15 à 20% d’économies par rapport à une chaudière standard récente et 5% par rapport à une chaudière basse température.

Cette installation très respectueuse de l’environnement représente donc une économie considérable de combustible, moins de gaz carbonique et moins d'oxydes d'azote rejetés dans l’atmosphère.

VISITES SUR CE SITE